BAMP à Paris, les retours sur cette rencontre

Ecrit par Irouwen :

Voilà, voilà, voilà elle a eu lieu cette rencontre BAMP à Paris.

Une rencontre BAMP-Parisienne, certes, mais plusieurs personnes et couples sont venus d’un peu partout en France pour participer à cette après-midi militante. Une personne venait des Pyrénées-Atlantique, une autre de Picardie, un couple du Loir et Cher, nous étions plusieurs couples à venir de Normandie, de Limoges, d’Angers et des Parisiens évidemment, même des banlieusards plus ou moins proche de Paris, c’est dire !!!!

Cela faisait un petit moment que nous la préparions à distance. Le matin, les Dames Du Bureau se sont retrouvées pour travailler entre elles. Les hommes de ces dames étant partis………………. faire les boutiques, si, si c’est véridique !!!

Nous avions beaucoup de choses à voir ensemble, nous n’avons pas eu le temps de faire le tour de tous les points qui étaient à l’ordre du jour de la réunion DDB. Nous aurions eu besoin d’une après-midi rien que pour ça. C’était la première rencontre en vrai pour certaines Dames Du Bureau, qui ne se connaissaient que par le contact téléphonique, les mails et les échanges sur le blog du bureau.

Ce n’est jamais facile de revenir sur une après-midi collective, d’autant qu’elle peut avoir été vécue de façons différentes par les multiples personnes qui étaient présentes. Nous étions au moins 50, une personne nous ayant informé le matin qu’elle ne pourrait pas être présente.

Une douzaine de personnes en plus des 50 présentes, avaient manifesté leur volonté de participer, mais n’avaient pu finalement se libérer pour être présent. De toute façon, la salle ne pouvant accueillir plus de 50 personnes nous étions limités pour pouvoir y accueillir tout le monde. Nous remercions encore, toutes les personnes qui ont consacré leur samedi après-midi  à ce rendez-vous très BAMP.

Ce n’est jamais simple d’aller à la rencontre d’inconnus, encore moins sur un sujet aussi sensible, touchant à l’intimité d’une personne, d’un couple :  l’infertilité. Il fallait oser, et vous avez osé, rien que ça, c’est déjà très important ! L’infertilité attaque l’estime de soi, elle nous fait perdre confiance en nous, elle nous fragilise, nous nous renfermons. Alors faire ce grand pas, en venant à cette rencontre c’était montrer que de la force, de l’envie, de la créativité peuvent encore s’exprimer en vous et vous apporter un peu, beaucoup d’énergie positive.

Nous vous présentons d’abord cette rencontre du point de vu des DDB, ensuite Christelle membre du collectif bamp ayant pris des notes pendant l’après-midi, nous propose son compte rendu.

Cette rencontre poursuivait plusieurs objectifs :

Faire un bilan de l’activité du collectif BAMP depuis sa création en  mai 2013.

  • Un petit historique du pourquoi et du comment de la création du collectif BAMP.
  • Objet du collectif BAMP à l’origine était de rassembler toutes les initiatives individuelles autour de l’infertilité pour leur donner plus de poids, faire sortir l’infertilité des niches où elle se cache, améliorer la prise en charge médicale en œuvrant collectivement pour tout ça.
  • Depuis le 14 mai 2013, 150 000 vues du blog, un peu plus de 4000 commentaires, un peu plus de 300 articles publiés et beaucoup en attente de publication, 250 visiteurs par jour en moyens et le double de vues. Le blog est consulté principalement en France, puis en Europe, sur l’Ile de la Réunion, au Maroc, en Algérie et en Tunisie, en Amérique du Nord aussi.
  • Déjà 12 Dames Du Bureau ont apporté leurs énergies, leurs compétences au bureau. Certaines sont parties, car elles avaient beaucoup de charges par ailleurs, et/ou besoin de prendre l’air par rapport à l’amp. Actuellement, 6 DDB sont en activité Flhope, Catiminie, Lailalailo, Tittounett, Madame Pimpin, Irouwen, ce qui fait que 3 places sont vacantes.
  • S’engager au bureau demande un minimum (voir plus) de disponibilité, car il y a beaucoup de choses à faire, à partager avec les autres DDB. Être membre du bureau vous engage sur des responsabilités associatives en étant déclaré à la préfecture comme participant au bureau collégial du collectif BAMP et des responsabilités quotidiennes sur le travail à fournir pour le blog, pour le collectif, pour l’association.
  • Le bureau fonctionne  avec des femmes qui se sont engagées pour la cause et sur le projet du collectif BAMP. Des femmes qui ne se connaissaient pas avant, mais qui arrivent à travailler ensemble à distance en utilisant les moyens de communication moderne (téléphone, mail, sms, blog du bureau, bientôt skype).
  • L’association COLLECTIF BAMP a été créée le 17 octobre 2013, obtenir ce statut juridique nous permet d’une part de pérenniser le projet qui semble correspondre à des besoins et à des attentes. Ce statut juridique nous donne aussi la possibilité d’avoir une reconnaissance auprès des instances officielles, d’être reconnu comme interlocuteur représentatif des patients et ex-patients de l’assistance médicale à la procréation.
  • Actions des membres du collectif, elles sont nécessaires et essentielles. Certains membres et/ou amis de la cause proposent déjà des articles, font des actions individuellement (distribuer des manifestes, parler du collectif avec leurs médecins, aller à la rencontre de leurs députés, interpeller des magazines pas très bamp, etc). Mais si nous voulons vraiment faire bouger les choses, il faut multiplier tout ça. Et ce sont les 279 personnes qui se sont déclarées amis de la cause, les 69 membres adhérents, les 6 ddb qui peuvent démultiplier tout ça par l’action simultanée et par l’accumulation des actions individuelles.
  • Les DDB coordonnent l’ensemble, elles s’activent au bureau pour animer le blog, gérer l’association, suivre des actions, rechercher des contacts, se déplacent pour participer à des colloques, interpellent les médias.
  • La manifeste du collectif BAMP, actuellement 174 signatures sur la pétition en ligne. Des constats et 34 propositions qui vont servir de base aux propositions que nous souhaitons faire dans le cadre de la prochaine loi de santé publique.  L’article 22 qui parle de la levée de l’anonymat des donneurs de gamètes, doit être modifié, en insistant plus sur l’ouverture d’un débat. Débat que nous souhaitons pouvoir réaliser au sein du collectif bamp sur cette question. Le manifeste a été écrit dans une perspective de solidarité entre les personnes infertiles, qui sans forcément être d’accord sur tout les points, peuvent être d’accord sur le principe de la solidarité.
  • Réseaux sociaux, facebook, twitter : ils ne doivent pas disperser mais rassembler.
  • Les Partenariats : il a été évoqué la nécessite de collaborer, de travailler, d’avancer avec tout ceux qui seraient ouverts à cela. C’est le cas pour fiv.fr , des projets peuvent naître de cette collaboration et BAMP en est heureux.
  • Les sondages du samedi : très utile pour argumenter nos choix, nos demandes, il serait nécessaire que l’on réponde à tous !
  • Trésorerie BAMP : les adhésions des membres et familles, proches sont bienvenue, mais aussi la recherche de subventions.

– Présenter les projets en cours et à venir, les besoins du collectif BAMP! que ce soit en terme d’investissement en tant que membre actif pour relayer, proposer, mettre en œuvre des actions bamp. L’action et les projets du collectif BAMP s’organisent autour de trois axes de travail  :

  • Axe Association représentative des patients et ex-patients de l’A.M.P.

Plusieurs projets sont en cours de réalisation, nous en reparlerons quand ils seront aboutis. Qu’attendez-vous du collectif Bamp en tant qu’association représentative des patients et ex-patients de l’amp ?

  • Axe Communications BAMP

Plus de 300 faire-part de naissance du collectif BAMP ont été envoyés la semaine dernière, autant de mails suivent petit à petit :  Au ministère de la santé, aux CECOS de France, aux centres amp, aux labos, à certains médecins, aux organismes médicaux en lien avec l’infertilité, à des personnalités impliquées et/ou touchées par l’infertilité.

Quelles idées pour mieux communiquer encore ?

  • Axe Actions BAMP

De nombreux projets trottent dans nos têtes, d’autres arrivent via celles des membres!

Inventer d’autres actions !

– Proposer, au final, un temps suffisant pour des échanges individuels entre les participants.

C’est le moment important, que nous attendions tous, pouvoir enfin se parler autrement que derrière un écran. Certains se « connaissant » déjà via les blogs, mais d’autres personnes n’ayant pas de blog,  nous avons pu voir que vous aviez tous « soif » d’échanges. Vous avez été nombreux à nous dire que vous étiez ravis de pouvoir vous voir en vrai et surtout de pouvoir échanger des conseils, des informations, des sourires. Et si cette rencontre avait juste permis cela, c’est l’essentiel : montrer qu’il est possible de ne plus être seul face à l’infertilité.

 Nous demandons à toutes les personnes qui ont pris des flyers, de ne pas les laisser au fond de leur sac à mains, mais de penser à les déposer dans les lieux qui leur semble opportuns. 

Vu des yeux d’une BAMPETTE :

Pour tous ceux qui n’ont pas pu être parmi nous en ce jour, je vous livre un petit résumé de nos échanges lors de notre rencontre.

Pour les impressions sur cette journée, de très beaux articles ont été publié par des membres blogueuses (Marinette, Lutine, Mon petit trésor entre autres).

13h45. Notre heure de rendez-vous BAMP !

Dans le hall d’accueil, des badges à nos noms ou pseudos nous attendent.

Quelle bonne idée !

Le hall se rempli peu à peu de visages souriants, on se croise du regard, sans pour autant oser s’aborder. Mais on sait tous pourquoi nous sommes là et c’est l’essentiel.

Les dames du bureau et leur mari nous accueillent avec de grands sourires et nous mettent à l’aise.

Ce sera le ton de l’après-midi : la bonne humeur.

14h. Nous prenons place dans une petite salle au sous-sol.

Quelques absents mais la salle est remplie.

Les DDB (Lailalailo, Irouwen, Tittounett, Catiminie et Flhope) nous font face, un peu tendues. La sixième, Mme Pimpin, n’ayant pu être présente, mais nous pensons à elle.

Irouwen prend la parole pour nous remercier d’être là et s’excuse pour l’émotion perceptible dans sa voix. De se retrouver là, tous ensemble, cela rend très réel notre collectif et l’espoir qu’il porte. Nous sommes tous envahis par l’émotion, c’était inévitable.

L’historique du blog, c’est 8 mois d’existence, la reconnaissance du statut d’association, des membres actifs, 279 inscrits acceptant d’apparaître sur le blog, des adhérents (69 avant la réunion), des followers, et une portée internationale : le blog faisant parler de lui jusqu’en Amérique du nord et l’île de la Réunion entre autres.

Irouwen nous présente les faire-part qui sont envoyés à différentes instances pour annoncer la naissance du collectif dans l’espoir que l’on parle de lui, de nous, qui sommes trop souvent ignorés.

Elle nous rappelle que l’identité visuelle a été réalisé par une graphiste : Clémentine, que nous remercions chaudement pour son talent et sa gentillesse.

3 affiches sont également en cours de finalisation, plus ou moins explicites selon les lieux où elles sont destinées à être accrochées. Sans doute très bientôt en ligne sur le blog.

Viennent les présentations des Dames du bureau et de leur rôle au sein du collectif.

Nous apprenons que le petit surnom de Tittounett est « Picsou », mais c’est aussi un rôle important qui lui incombe. Les ressources allouées aux projets du collectif étant pour le moment encore bien limitées. C’est pourquoi, elles ont lancé un appel à tous corps de métiers pouvant aider le collectif (imprimeurs, informaticien, journaliste, etc.)….Toutes les aides sont bienvenues.

Flhope, qui administre le blog, nous dit que le module WordPress limite les possibilités de construction de la page. C’est d’ailleurs à la suite de réactions de membres un peu perdues dans les menus à la recherche d’articles qu’elles ne trouvaient plus, que l’idée de basculer le blog vers un format « site internet » est née. Cependant, cela nécessite de payer 200 euros, ce qui pour le moment n’entre pas dans le budget à court terme du collectif. Mais si de bonnes âmes veulent partager leurs talents d’informaticiens, BAMP en serait ravi !

Toutes les 6 œuvrent chaque jour au bon fonctionnement du blog, notamment en publiant des articles régulièrement et en répondant aux commentaires. Mais cela demande un temps énorme sur leur propre temps libre, c’est pourquoi elles rappellent que nous avons également un rôle à jouer : celui de les informer de toute actualité au sujet de l’AMP qui nous paraît pertinente et qu’il serait judicieux de diffuser, celui de rédiger des articles ou des témoignages, celui de commenter les articles à la lumière de notre propre expérience, ou encore de contacter des élus ou des professionnels près de chez nous pour étendre les actions à toutes les régions et ainsi donner du poids au collectif.

Rappelons que les partenariats sont aussi un grand vecteur de médiatisation et d’efficacité, grâce à des associations comme Les cigognes de l’espoir, Maia ou le site Fiv.fr.

Seul un partenariat avec des laboratoires pharmaceutiques a fait réagir la salle, en particulier des professionnels de santé qui y voient un conflit d’intérêts à venir et certainement une demande de contrepartie de ces labos. Ce à quoi se refuse le collectif BAMP.

C’est pourquoi ce partenariat sera fait à la seule et unique condition de ne faire aucune publicité contre leur geste. Ceci n’étant qu’un projet, les DDB ont noté avec attention chaque réaction et commentaire des membres.

Notre action individuelle est nécessaire car il y a un fort besoin de mobilisation du côté de l’AMP.

Tittounett nous explique qu’elle est intervenue lors d’une réunion d’information au sujet du don d’ovocytes à Rennes (cf. http://www.dondovocytes.fr  Prochaine réunion d’information le samedi 22 février 2014 Hôpital Sud de Rennes). Les médecins lui ont expliquée qu’ils recherchaient des patients pouvant informer eux-mêmes les couples en demande. C’est pourquoi il serait utile de prendre conseils auprès du ou des spécialistes qui nous ont suivis et pourquoi pas aller partager notre expérience des protocoles avec des couples à la recherche de réponses et de soutien, au sein-même des établissements médicaux (CECOS, CHU…).

Puis Mme Dominique Mehl, sociologue, (BAMP lui a consacré un article ici : https://collectifbamp.wordpress.com/2013/10/15/les-maternites-solo-consenties-la-preservation-de-la-fertilite-hors-cadre-medical/) nous a exposé son parcours de recherches et également fait un appel à témoignages dans le cadre de ses recherches actuelles sur l’intérêt de la préservation de la fertilité du point de vue de femmes avant tout désir de maternité.

Ce à quoi la salle a réagi en objectant que ce serait un grand défi de trouver des femmes volontaires.

Mais défi ne signifie pas impossible.

18h, il est déjà l’heure de se quitter.

De gros paquets de flyers aux couleurs du collectif BAMP nous ont été donné. A nous de les distribuer dans les laboratoires, salles d’attentes des CHU, des centres d’AMP, des médecins traitants, des infirmiers, ou tout autre lieu fréquenté.

La maquette est aussi disponible sur le blog.

N’oubliez pas les réseaux sociaux qui sont un bon moyen de diffuser des informations, et sensibiliser à une cause comme la nôtre.

Merci aux membres pour leurs talents culinaires. Les cookies, gâteaux chocolat et autre roulé étaient délicieux.

Merci à tous et toutes pour vos sourires, votre bonne humeur et ce grand élan d’humanité.

J’ai certainement oublié mille choses, et je m’en excuse.

Je compte sur vos commentaires pour compléter tout cela.

Christelle.

Merci Christelle pour ton retour sur la rencontre BAMP. Vous trouverez chez Ange son point de vue sur l’après-midi BAMP, ainsi que chez Mon Petit Oeuf ou encore chez Marinette  et Chez Lutine aussi. DameLapin raconte aussi ce qu’elle a vécu et vous pouvez aussi allez voir du côté de Fiv à Paris ce qui est dis de cette rencontre BAMP. Flhope en parle aussi si bien, si fort.

Si vous avez, vous aussi fait un compte rendu sur votre blog, nous pouvons l’ajouter ici, indiquez-le nous via les commentaires. Par ailleurs, nous avons récupéré le matériel oublié par certaines personnes (une assiette beige, un couteau bleu, un sac vert, etc).

De plus si certains MEMBRES du COLLECTIF souhaitent recevoir le compte rendu détaillé, présentant notamment tous les projets, envoyez votre demande via la boite mail du collectif.

Les Dames Du Bureau

12 réflexions au sujet de « BAMP à Paris, les retours sur cette rencontre »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s