Compte rendu du Colloque sur la VITRIFICATION du 13 novembre 2013

Fortuna membre du collectif BAMP, s’était donc rendu au mois de novembre, au colloque organisé à Montpellier dont le thème était la vitrification. Elle nous propose aujourd’hui le compte rendu partiel de cette journée.

Les membres du collectif qui aimeraient recevoir le compte rendu complet, peuvent nous en faire la demande via la boite mail. Merci beaucoup  Fortuna d’avoir pu te déplacer là bas, et d’avoir pris le temps de faire ce compte rendu.

Une journée entière sur la vitrification à Palavas-les-Flots !

  J’ai connu le collectif BAMP grâce à un forum sur l’insuffisance ovarienne. En parcours PMA depuis plus d’un an et après une tentative de fiv icsi échouée, on m’a classée parmi les « mauvaises répondeuses »… Depuis, je m’intéresse au protocole « New Hope », ce fameux protocole espagnol qui permet, grâce à la vitrification ovocytaire, de cumuler les ovocytes et d’augmenter les chances de grossesse.

Quand le collectif a donné l’information de la journée thématique du SMR (Société de Médecine de la Reproduction) sur la vitrification, je me suis dit « Banco ! Je vais y aller pour me renseigner car c’est ça qu’il me faut ! » Avec une amie, « mauvaise répondeuse » elle aussi, nous voilà donc parties pour cette journée pour le moins originale.

Ce colloque fut très intéressant, bien que très pointu au niveau scientifique, puisque constitué d’interventions de professionnels pour des professionnels (gynécologues, biologistes etc.) : des grands pontes de la PMA français et étrangers, dont de nombreux représentants des cliniques espagnoles qui semblent être à la pointe (elles vitrifient depuis 12 ans). Certaines des interventions étaient même en anglais! Nous avons pris un maximum de notes mais j’avoue que nous n’avons pas tout compris et surtout qu’on ne se sentait pas vraiment à notre place au milieu de ces spécialistes. Je pense que nous étions les seules « patientes » et les seules « non professionnelles » de la journée. Les médecins semblaient en effet tous se connaître entre eux et nous n’avons pas réussi à nous intégrer, ni à discuter avec qui que ce soit, même à table le midi (mais quel restaurant !!! Un régal !). Impossible donc pour nous de parler du collectif de façon directe. Nous avons cependant déposé quelques manifestes qui ont disparu au fur et à mesure. Est-ce qu’il y aura des retours? Je ne sais pas, mais je le souhaite !

 Voici les informations recueillies qui nous semblent les plus importantes.

 Journée thématique SMR

 LE POINT SUR LA VITRIFICATION

 Mercredi 13 novembre 2013, Palavas les Flots

  Comité d’organisation : N. Chevalier & J.F. VELEZ de la CALLE, avec la collaboration de A. REQUENA.

A/ Généralités

 – 9h30 : Vitrification : principe, techniques et utilisation.J. Pfeffer (Paris)

 En France, la vitrification est possible depuis la loi de bioéthique de 2011, elle a donc environ une année d’exercice. C’est la 3ème révolution de la FIV, après la FIV elle-même et l’ICSI.

 La France a beaucoup de retard (10 ans par rapport à l’Espagne).

   Définition : c’est la solidification d’une solution à très basse température, sans formation de cristaux de glace. Elle permet une augmentation de la survie cellulaire, une déshydratation correcte des blastocystes et une diminution de la formation de glace. La congélation dure environ 1h30, alors que la vitrification dure moins de 2 secondes.

 – 10h : How vitrification has changed the ART treatments : a new way of working. A. Cobo (Valence, Espagne)

 La vitrification permet une nouvelle approche de l’AMP pour le don d’ovocytes, pour la préservation de la fertilité (en cas de cancer ou non) et pour la pratique classique de la FIV (intérêt d’accumuler les ovocytes).

 – 10h30 : En pratique en France: quelles utilisations et quels résultats ? P. Barrière (Nantes)

 En France, la vitrification est autorisée depuis l’arrêté du 18 juin 2011 et la première naissance a eu lieu en août 2012. Ses indications sont : l’accumulation pour mauvaise réponse, l’hyperstimulation et la préservation de la fertilité. L’avis du CNGOF est aussi favorable pour la conservation sociétale des ovocytes, car la demande des françaises à l’étranger existe.

Le coût de la vitrification étant important, la question du « reste à charge » pour les patients peut donc se poser dans les centres d’AMP privés.

  B/ Vitrification embryonnaire

   – 11h30 : Vitrification as a useful tool when a deferred embryo transfer is indicated. Xavier Santamaria (IVI Barcelone, Espagne)

 L’endomètre est réceptif à un certain moment du cycle. Or, la stimulation ovarienne contrôlée diminue la réception endométriale et implique des complications plus fréquentes de la grossesse. Il y a moins de complications si le transfert a lieu sur un cycle différé. Il faut donc personnaliser le jour du transfert d’embryons pour améliorer l’implantation (une biopsie de l’endomètre permet de le définir).

 Remarque : la grossesse est possible même avec un endomètre de 5-6 mm.

 – 11h30 : Contribution de la vitrification pour la prise en charge en DPI. C. Rubio (IVIOMICS, Valence, Espagne)

 Pas de prise de notes. Intervention en anglais incompréhensible pour nous.

C/ Vitrification ovocytaire

 – 14h : Defining the optimal number of ovocytes produced to increase the cumulative chances of pregnancy. I. Ortega (Madrid, Espagne)

Le taux de naissance augmente avec le nombre d’ovocytes récupérés. Or, une faible réponse diminue le nombre d’ovocytes ; dans ce cas, la maturation ovocytaire est sous-optimale ; la qualité embryonnaire est sous-optimale.

 La vitrification ovocytaire permet l’accumulation des gamètes : il faut récupérer 8 à 10 ovocytes au total pour augmenter les chances de grossesse. L’âge est un facteur important.

– 14h30 : Préservation de la fertilité par vitrification ovocytaire. G. Porcu (Marseille)

 La préservation de la fertilité par vitrification ovocytaire sert à :

  • enrichir le patrimoine (vieillesse et mauvaise réponse, recueil ovocytaire insuffisant et accumulation d’ovocytes)

  • mettre à l’abri d’un mal (génétique, cancer, endométriose, tumeurs, pathologies autoimmunes ou hématologiques)

  • empêcher la perte (recueil de sperme impossible au moment du protocole, hyperstimulation, recueil ovocytaire > 3 et congélation non acceptée par le couple, recueil ovocytaire important et cession des ovocytes pour le don et grossesses différées)

Les conditions de succès sont : la survie ovocytaire, le transfert de blastocytes et l’âge.

– 15h : Quand et comment ouvrir la conservation ovocytaire à visée sociétale ? A. Delvigne (Liège, Belgique)

On diffère la grossesse si on n’a pas de relation stable (72% après 35 ans) ou en cas de second couple.

La qualité ovocytaire diminue après 32 ans (exacerbation à 37 ans) et l’efficacité de l’AMP est diminuée dès 35 ans. De plus, le recours à l’AMP a augmenté de 9% et il a notamment augmenté de 41% concernant les femmes au-delà de 40 ans.

L’ESHRE ( European Society of Human Reproduction and Embryology) est favorable à la cryoconservation à partir de 30 ans (ou avant en cas de risques).

Des questions se posent encore concernant la gestion des stocks, les limites de l’utilisation (43 ans en France ? 47 ans en Belgique ?), les risques obstétricaux (se limiter à 45 ans, ou à 50 ans si femme sans risque), la prise en charge financière (l’ESHRE propose un paiement partiel par la sécurité sociale), la santé des femmes (risque de la stimulation) et l’âge limite pour procréer (50 ans ?).

– 16h : Perception de la vitrification ovocytaire de convenance parmi les professionnels de la santé en relation avec la conscience reproductive. V. Vernaeve (EUGIN, Barcelone, Espagne)

Les femmes viennent consulter trop tard (moyenne d’âge du 1er enfant : 31,5 ans en Espagne).

La vitrification est bien perçue par les femmes ; par contre, les gynécologues sont plus restrictifs que le reste du personnel médical par rapport à la vitrification ovocytaire (c’est très curieux !).

La loi en Espagne a dit oui à la vitrification ovocytaire de convenance. Mais qui gère ? Qui décide ? Qui paye ?

En conclusion, sachez toutes et tous que c’est possible de participer à de tels colloques, qu’on y apprend énormément de choses intéressantes, pour soi mais aussi à partager avec d’autres « fivettes »… Cerise sur le gâteau : depuis ce 13 novembre 2013, mon amie et moi avons pu échanger sur ces techniques avec nos équipes médicales respectives et allons certainement chacune pouvoir bénéficier prochainement de la vitrification pour un cumul ovocytaire !

Merci BAMP !!!

C’est bon ça les cerises sur le gâteau !! Comme quoi, il est important d’être informé, et de pouvoir échanger avec son médecin amp. 

22 réflexions au sujet de « Compte rendu du Colloque sur la VITRIFICATION du 13 novembre 2013 »

  1. Fortuna, j’aime beaucoup ton dernier paragraphe qui montre que c’est toujours intéressant de participer à un colloque, même lorsque les présentations semblent ardues.
    Encore merci d’avoir participé à cette journée ainsi qu’à ton amie.

    J'aime

  2. Je reviens de mon centre de PMA avec mon protocole et mes ordonnances en main! C’est parti pour un cumul ovocytaire avec vitrification des ovocytes!!! Les médecins espèrent récolter 7 ou 8 ovocytes au total, en 2 ou 3 ponctions et augmenter ainsi mes chances de grossesse…
    New hope, new hope 🙂

    J'aime

      1. Oui, bien sûr! Je commence très bientôt et au début ce sera le même traitement qu’une FIV classique. On va voir ce qu’on récolte et on vitrifie dans la foulée. Il y aura des cycles de pause entre chaque stimulation/ponction. Et un transfert (j’espère) je ne sais pas quand! Comme tu dis, c’est un nouveau protocole qui sera certainement adapté au fur et à mesure, selon les résultats… Un grand merci aux chercheurs espagnols 😉

        J'aime

          1. Les médecins ne m’ont pas parlé de ça. Si j’ai bien compris, la MIV utilise des ovocytes immatures et dans mon cas, on ne va ponctionner que les ovocytes matures. L’avantage de la vitrification est d’accumuler des ovocytes et, tant qu’il n’y a pas de transfert, ça ne compte pas comme une tentative!

            J'aime

  3. Je viens vous donner des nouvelles de mon cumul ovocytaire. La 1ère ponction a eu lieu hier: une récolte de 3 ovocytes (oui, oui, je suis en IO), avec 2 matures de bonne qualité qui ont donc été vitrifiés. Nous devons maintenant décider quand aura lieu la prochaine ponction pour continuer le stock! 0, 1 ou 2 cycles pause… La fécondation et le transfert se feront quand il y aura assez d’ovocytes (7-8), peut-être cet été! Patience, patience 😉

    J'aime

    1. Est-ce que tu sais comment sont comptabilisé tes ponctions auprès de la nomanclature sécurité sociale ? Est-ce spécifié Ponction pour cumul ovocytaire ??? Ou autre chose ?
      Est-c que le traitement est poussé pour contrer ton IO, ou juste normal pour tenter d’avoir quelques ovocytes qui se cumulerons avec les suivants ?
      Vraiment intéressant comme protocole; Est-ce que tu sais déjà si ta dernière ponction sera suivi d’un transfert ou un transfert sur un autre cycle ?

      J'aime

      1. Je ne sais pas comment c’est noté pour la sécu. Par contre, je sais que ça ne compte pas comme une tentative tant qu’il n’y a pas de transfert. Si j’ai bien compris, il y aura transfert à la dernière ponction, si l’endomètre est bien, après fécondation d’une cohorte mixte d’ovocytes vitrifiés+frais. Je n’en suis pas très sûre mais je vois mon gynécologue début février…
        Concernant le traitement, il est assez fort à cause de mon IO. Pour ma fiv1, j’avais eu 300U de Pureg*n et là j’ai 262,5U de G*nal F à partir de J2 (je crois que ça se vaut à peu près).
        Je viendrai donner des news au fur et à mesure!

        J'aime

  4. Mon cumul ovocytaire: la suite. Ma 2ème ponction a eu lieu et 2 ovocytes de bonne qualité ont été vitrifiés (sur 5 follicules ponctionnés). Stock actuel = 4 ovocytes. Rdv avec mon centre en mars pour connaître la suite: 3ème ponction en avril ou en mai. Fécondation et transfert seront programmés en fonction de cette 3ème récolte. A suivre donc…

    J'aime

  5. Mon cumul ovocytaire: la suite!
    Je récapitule: j’avais déjà eu 2 cycles de stimulation+ponction et on avait pu vitrifier 4 ovocytes. A la 3ème et dernière ponction, on a récupéré un ovocyte frais mature et on a dé-vitrifié les 4 autres en parallèle. Le même jour, on a fait la fiv icsi sur 4 ovocytes (un n’avait pas survécu à la dé-vitrification). Enfin, on m’a transféré à J3 deux « très jolis embryons » (dixit le labo) et le dernier reste en observation (et sera vitrifié au stade de blastocyste s’il arrive jusque-là). Maintenant, c’est la fameuse attente de la prise de sang…

    J'aime

    1. Merci Fortuna pour ce retour sur ton expérience de cumul ovocytaire.
      Nous espérons que le résultat sera à la hauteur de tes espérances.
      Comment as-tu vécu ces trois protocoles, ces trois ponctions avec comme objectifs de cumuler les ovocytes ? Car traditionnelement on fait une fiv pour accéder à la ponction puis au transfert. Cela m’intéresserais d’avoir ton point de vue sur ces trois fiv dans le cadre de ce protocole de cumul ovocytaire.

      J'aime

    2. Gros protocole…je te souhaite le meilleur Fortuna… Tu as eu beaucoup de courage je trouve … Je le disais qu’il serait intéressant si tu le veux et peux d’en faire un article ?

      J'aime

      1. Merci les filles pour vos gentilles pensées! Puisque cela intéresse plusieurs personnes, je vais rédiger un article sur ce protocole dans les jours qui viennent. Je vous le fais passer très bientôt!

        J'aime

  6. Merci pour ton retour très intéressant et surtout on croise les doigts pour toi. Mon médecin m’avait proposé aussi ce protocole avec mon endometriose mais je degustais trop aux ponctions qu’il voulait me faire à chaque fois en local et ponctions blanches 1/2… J’ai préféré du coup arrêter et tenter le don d’ovocytes

    J'aime

  7. Bonjour Fortuna,

    Je viens de tomber sur ton article très instructif. Je viens également de lire tes messages et je suis ravie de trouver quelqu un avec le même profil que moi et le même traitement. Tu as environ 15 jours d avance sur moi donc je vais te suivre attentivement.
    Pour info, voila mon parcours, j ai 33 ans, l an dernier on découvre que mon taux d AMH et de 0,69 et mon taux de FSH a 7. Tout le reste est ok.
    Fin novembre, 1ère FIV, un seul ovocyte et pas de fécondation 😦
    On m a ensuite proposée le cumul d ovocytes avec vitrification tout comme toi.
    1ère ponction, le 27 mars 2014 : 5 follicules, qui donneront 2 ovocytes vitrifiés.
    2ème ponction, le 17 mai 2014, 8 follicules, seulement 6 ponctionnés (2 étaient inaccessibles) et 3 ovocytes vitrifiés.
    Un peu déçue, que deux follicules étaient inaccessibles, je fais mes ponctions anesthésie donc j’ai pu me rendre compte qu il s était donné du mal pour les attraper mais la sonde était trop courte !!!
    Donc d ici la semaine prochaine, j attends mes règles. Puis le cycle d après, fin juin, je recommence un ttt avec menopur 375 des J1 ça sera ma dernière ponction avec cette fois ci une ICSI.
    Je suis suivie à l hôpital St Joseph à Marseille. Voila pour mon parcours qui est très proche du tien.
    Comme je disais je vais te suivre avec attention en espérant que notre parcours se solde évidemment par un beau bébé !!

    J'aime

    1. Audrey, je viens justement de terminer mon article sur le protocole du cumul ovocytaire et il sera publié très prochainement sur ce site.
      Marseille est ma ville de coeur, je n’y habite plus mais j’en suis originaire :-). Déjà 5 ovocytes vitrifiés, je te félicite, c’est vraiment pas mal quand on est en IO comme nous. Je te souhaite une très belle récolte pour la 3ème ponction! Auras-tu l’icsi en direct ou en différé? Il faut vraiment que tu poses la question à l’équipe médicale, il me semble que le transfert différé est une option valable. A bientôt de te lire!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s