Une vie sans enfant après l’AMP – Rencontre Paris

Rencontre thé-matique à Paris
12 décembre 2015

VIDE-460x325

Dans le cadre des rencontres Bamp !, nous vous proposons une rencontre sur le thème « vivre sans enfant après la PMA ».

On l’oublie parfois, mais un couple sur deux sortira du parcours d’aide médicale à la procréation sans enfant. Comment alors reconstruire sa vie, le couple après tant d’années d’un espoir qui restera inassouvi ?
Le chemin du renoncement est à l’image du deuil, il y a des étapes successives qui parfois s’entremêlent comme :

– le choc
– le déni
– la douleur
– la culpabilité
– la colère
– le marchandage
– la dépression
– la reconstruction
– l’acceptation.

Le sentiment de solitude, qui parfois se manifeste lors du parcours d’AMP, peut se renforcer au moment de la fin des tentatives. On parle très peu de cet « après », comme si ce sujet était tabou, ce qui isole encore un peu plus les couples sans enfants.

C’est pourquoi nous souhaitons nous réunir autour de ce thème le samedi 12 décembre 2015, à Paris.

Le lieu est à définir selon le nombre de participants.
Pour plus d’informations et pour vous inscrire pour y participer : viesansenfant@gmail.com

19 réflexions au sujet de « Une vie sans enfant après l’AMP – Rencontre Paris »

  1. superbe initatiative !
    mais petites questions : quid des couples qui, comme le mien, arrive à avoir un 1er enfant mais n’arrivent pas à en avoir un 2ème? quid des étapes du deuil que vous décrivez quand il faut en plus y ajouter la culpabilité vis à vis de son unique enfant qui grandira seul? (ou qui réclame de ne plus être seul)
    merci

    J'aime

    1. Cette rencontre est destinée aux couples qui n’auront pas d’enfant, suite à un parcours en AMP, et qui n’envisagent pas l’adoption. Ça nous semble dans un premier temps nécessaire de cibler cette rencontre avec eux. Une rencontre pour les couples qui ont déjà un enfant et qui n’arrivent pas à en avoir de deuxième est une autre problématique qui pourra faire l’objet d’une autre rencontre. J’espère que vous comprendrez que l’objectif n’est pas le même entre ces deux situations différentes.

      Aimé par 1 personne

    2. Bonjour

      L’infertilité secondaire, c’est le terme médical pour parler de cette situation où un couple reste infertile après la naissance d’un ou de plusieurs enfants. C’est un thème que notre association considère de la même manière que les autres situations.
      Les groupes de paroles pérennes sur Caen, Angers et Saint-Cloud, aibsinsi qu’à Grenoble sont ouverts à toutes les personnes ayant besoin de parler de son infertilité.

      La rencontre proposée à Paris le 12 décembre souhaite aborder une autre situation, c’est à dire l’après AMP, son échec, car la technique médicale n’a pu apporter la solution.

      Vous trouverez dans le rubrique INFERTILITE SECONDAIRE, rubrique qui n’est pas très fournie, car il semble que ce que vous decrivez de la culpabilité vis à vis de votre enfant, s’exprime aussi vis à vis des couples encore en parcours et n’ayant pas encore d’enfant.

      C’est dommage car nous savons que les souffrances et les difficultés éprouvées par les couples ayant déjà un ou des enfants sont les mêmes. Donc si vous souhaitez apporter votre témoignage, cela pourrait peut être aider d’autres dans la même situation que vous.

      J'aime

      1. bonsoir effectivement , pour ma part sa a détruit mon couple car après 6 tentatives de fiv
        de 2001 a 2006 puis adoption de 2006 a 2013 échec aussi .
        bref 13 ans de ma vie a espérer pour rien voila mon ancienne histoire qui laisse des cicatrice .

        bonsoir merci a votre site d’être entendue c’est déjà bien ,,,,,,,,,,

        J'aime

    3. Bonjour Rosalye, je suis dans la même situation que toi (infertilité secondaire) et c’est vrai que c’est douloureux surtout que pour ma part on me renvoie que j’en ai déjà un ce qui est maladroit et pas la réponse attendue. Une rencontre sur le sujet à Paris serait vraiment opportune…

      J'aime

  2. tout sa a cause mon ancienne maladie un lymphome non malin bref leucémie c’était en 1999 .
    qui ma rendu stérile mais mon ex femme a trop souffert de sa est a fini par refaire sa vie avec un autre homme mais pour moi c’est tres dur de se reconstruire voila

    J'aime

  3. Beau thème, nécessaire.
    Pour ma part, je suis en plein dedans, quoique, enfin, là, je fais l’autruche. Je suis donc en phase de déni de non-grossesse, et donc pas prête à en parler (pour que ça n’existe pas, chut, n’en parlons pas). Ce qui est très étrange car j’ai englobé tout mon parcours PMA de « si un jour j’ai un enfant », « ça ne va pas être facile et il y a un gros risque que ça n’aboutisse pas » et « je saurais arrêter la PMA en temps voulus ». Je me suis préparée dès le début à cet échec mais malgré tout, je ne l’accepte pas du tout.
    Toujours en train de me dire « on ne sait jamais » et autres balivernes les doigts croisés.
    Je n’ose pas lâcher prise et accepter, comme si l’infime pourcentage de chance d’être encore enceinte (j’ovule toujours, j’ai encore une trompe) ou maman (adoption) pouvait exploser à jamais.
    C’est nul.

    Paris est trop loin, mais c’est une bonne excuse, je crois que je n’aurais pas eu la force de venir.(Houhhhh!)

    J'aime

    1. Bonjour, la rencontre du 12 est réservée aux personnes qui ne sont plus dans le parcours d’amp,ni dans un parcours d’adoption.
      Cette question de la vie sans enfant se pose parfois quand on est encore dans les traitements, mais y penser et y être confronté est bien différent. C’est pourquoi nous réservons cette première rencontre aux patients hors parcours.

      J'aime

  4. flute j ai rater la sceance du 12decembre;;;;dommage j en aurais eu a raconter,apres beaucoup beaucoup de temps ;nous avons demander un donneur pour mon mari infertile ;;et la quand on allait toucher enfin une joie palpable possible ,,le medecin m a dit madame vos ovocyte sont trop petit vous etes en pre menopose ,,,,la il fallait donneur de spermatoi +OVOCYTE la c était plus question ,,
    nous avons renoncer au bout de 14 ANS ET NOTRE COUple N A PAS TENU,,,,,,,,
    je pense que j ai fait une depression par la suite;;maintenant je vais mieux,,,j aurais aimer rencontrer des gens comme moi ,,,pour discuter ,,que sont ils devenus ,quel but,

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s