Catégories
ESHRE FERTILITY EUROPE Non classé

Retour sur l’audit Européen sur la fertilité

Le 28 mars dernier, s’est tenu un audit européen de la fertilité (The European Policy Audit on Fertility – EPAF) au Parlement Européen de Bruxelles. Il s’agit d’un projet collectif entre :

  • FE (Fertility Europe http://fertilityeurope.eu), une organisation européènne basée à Bruxelles représentant des patients infertiles, et surtout d’autres associations de patients infertiles
  • et ESHRE (European Society of Human Reproduction and Embriology https://www.eshre.eu/), organisme basé à Bruxelles, à l’origine fondé pour stimuler la recherche et la médecine reproductive
  • Et le laboratoire Merck KGaA en guise de sponsor de l’Audit

L’objectif de cet audit était de collecter des données à un niveau national pour les comparer puis de préconiser des recommandations à un niveau européen.

Par ailleurs, l’audit a intégré un zoom sur 9 des états membres : Republique Tchèque, France, Allemagne, Italy, Pologne, Roumanie, Espagne, Suède et UK.

 

Le document commence par une préface, une introduction et des rappels :

  • Le droit à la famille est noté dans l’Article 12 de la Convention Européènne des droits de l’Homme
  • Un couple sur 6 dans le monde est touché par l’infertilité, 25 millions de personnes en Europe
  • Plusieurs techniques PMA existent mais malgré un manque de formation et de sensibilisation, ainsi que la stigmatisation sociale qu’implique l’infertilité, les barrières d’accès aux traitements et à la PMA restent tenaces. Le sujet doit donc être adressé, d’autant plus qu’il faut faire face au déclin démographique de l’Europe.
  • L’infertilité est reconnue par l’Organisation Mondiale de la Santé où l’infertilité est définie et caractérisée par l’absence de grossesse et l’incapacité à devenir parents s’il n’y a pas le traitement adéquate.

 

 

Zoom France

 

Le taux de fertilité est 2.01

PMA et Loi Bioéthique sont régulées

Les traitements sont complexes et le périmètre va de l’insémination à la FIV et au don en passant par le diagnostic, etc…

Environ 25% de naissance FIV/ICSI et 10% insémination

GPA, double don et « pregenetic screening » ne sont pas autorisés.

La PMA reste fermée aux couples de même sêxe

Les tabous sont forts. Il n’y a pas assez d’information ni de prévention, un plan est demandé et doit être mis en place.

Les listes d’attente de don d’ovocytes poussent les patients à s’orienter vers d’autres solutions et d’autres pays.

Les résultats de l’élection présidentielle 2017 peuvent avoir un impact à long terme sur le plan qui sera mis en place et les décisions qui seront prises.

Des associations se mobilisent dont MAIA et BAMP !

1 réponse sur « Retour sur l’audit Européen sur la fertilité »

[…] C’est l’association FERTILITY EUROPE qui organise cela depuis deux ans maintenant. BAMP n’est pas encore membre de Fertility Europe (car nous avons déjà beaucoup à faire en France et pas beaucoup de bénévoles pour cela), mais nous suivons de loin leurs activités depuis notre propre création. Cet été, nous avons été sollicité par une de ses responsables (depuis la Croatie), pour nous proposer d’intégrer l’association Européenne. Pour rappel, BAMP a été cité dans le dernier audit européen sur la fertilité. […]

J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s