Catégories
AMÉLIORER LA PRISE EN CHARGE bioéthique DPI et DPIA Non classé Nos TRAVAUX S.M.R.

Les médecins qui défendent le DPI-A avec nous

Nous vous invitons à regarder (et à partager largement dans tous vos réseaux) cette vidéo sur le diagnostic des embryons aneuploïdes et l’intérêt de ce diagnostic en FIV. Au moment où les députés, dans le cadre de la révision de la loi de bioéthique, refusés l’autorisation du DPI-A? Cette vidéo apportent des arguments qui vont dans le sens d’une nécessaire mise en oeuvre de cet outil pour les personnes en parcours d’AMP qui rencontrent des échecs d’implantation, qui vivent des fausses couches, ou/et qui ont plus de 35 ans. Car dans ces trois indications, les études récentes montrent que le DPI-A permet d’améliorer la prise en charge en réduisant le temps pour obtenir une grossesse. Car un embryons euploïde a de plus grande chance de s’implanter qu’un embryon aneuploïde. 

Début octobre, Virginie, présidente de notre association a participé à l’enregistrement de cette vidéo avec des professionnels de l’AMP. Vidéo initiée par la Société de Médecine de la Reproduction (S.M.R.). L’émission est présentée par François VIALARD, généticien, Centre Hospitalier Intercommunal de Poissy Saint Germain. Deux couples témoignent dans cette émission, témoignages poignants sur l’impact de l’absence du DPI-A dans leurs parcours d’AMP. 

Les professionnels de l’AMP qui étaient sur le plateau : 

  • Catherine RONGIERE, gynécologue obstétricien, responsable du centre d’AMP au CHU à Strasbourg
  • Marine POULAIN, biologiste de la reproduction, responsable de laboratoire d’AMP de l’hôpital FOCH
  • Charles COUTON, cytogénéticien, responsable du laboratoire de cytogénétique au CHU de Grenoble

Médecins de l’AMP (biologiste, généticiens, gynécologues) et patients mains dans la mains, pour défendre l’intérêt de l’autorisation du DPI-A en FIV. C’est un travail important que nous réalisons depuis un moment déjà, et qui avec la révision de la loi de bioéthique s’est intensifié. Travailler ensemble à l’amélioration de la prise en charge en AMP en France est une nécessitée que notre association porte depuis sa création. Et nous sommes fières de voir notre engagement quotidien, depuis 6 ans, porter ses fruits, tant au niveau local en région (merci aux référentes BAMP), qu’au niveau national. 

 

Vous l’aurez compris, la bataille pour le DPI-A n’est pas finie ni pour nous, ni pour les médecins. Vous pouvez nous aider à la gagner en alertant vos parlementaires (députés et sénateurs) pour que nous réussissions à obtenir ce DPI-A en FIV. Partagez et faites signer vos ami-es, les membres de votre familles. Via notre campagne citoyenne « Pour le DPI-A en FIV » en quelques clics vous alertez vos parlementaires et vous soutenez nos actions à ce sujet. Un GRAND MERCI !

Et pourquoi ne pas l’envoyer à vos parlementaires cette vidéo ? Un bon moyen de les informer.  Un mail que vous pouvez leur adresser, soit pour leur demander un RDV, soit juste pour leur adresser vos demandes au sujet de la loi de bioéthique. 

 

 

Via le site de la S.M.R.

« Le diagnostic pré-implantatoire des aneuploïdies

Comment, pourquoi, pour qui ? [vidéo]

La révision de la loi de Bioéthique a donné lieu à de nombreuses joutes verbales dans et en dehors de l’hémicycle de l’assemblée nationale. Un point de crispation important est apparu dès lors que le sujet du diagnostic pré-implantatoire des aneuploïdies (DPI-A)  embryonaires a été abordé. Les ardents opposants sont allés jusqu’à parler d’eugénisme à l’heure où la politique de dépistage de la trisomie 21 permet d’identifier jusqu’à 90% des trisomies 21 foetales.

Mais qu’est ce que le DPI-A ? Est ce une méthode dangereuse ? Sera t’elle accessible à tous ? S’il persiste des interrogations, son déploiement aura t’il un intérêt ? Commet distinguer le vrai du faux dans cet afflux d’informations contradictoires ? Faut il arrêter le progrès ?

Cette émission tente de fournir de façon objective des réponses et apporte des témoignages saisissant de patients.

Comme le dit un proverbe chinois: Celui qui ne progresse pas chaque jour, recule chaque jour.« 

 

 

 

Nos autres articles au sujet du DPI-A sont par ici

#PourLeDPIAenFIV #DPIA #Bioéthique #PatientsMédecins 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s