Vitrification des ovocytes

Voici un article trouvé sur le site TOP SANTE.com, indiqué par TITTOUNETT

Vitrification des ovocytes : le nouvel espoir pour avoir un enfant

Le 02 mai 2012 à 16h55 – Mis à jour le 10 juin 2013 à 17h47 – par Catherine Cordonnier

Pour la première fois en France, un bébé est né grâce à une technique de procréation médicalement assistée basée sur la congélation ultra-rapide des ovocytes.

Vitrification des ovocytes : le nouvel espoir pour avoir un enfant

La technique de vitrification des ovocytes n’est pas nouvelle et a déjà permis la naissance de plusieurs enfants dans le monde (et notamment chez nos voisins belges). Mais jusqu’à présent, cette technique basée sur la congélation ultrarapide des gamètes était interdite en France, seule la méthode dite de « congélation lente » étant autorisée par les lois de bioéthique.

Mais en juillet 2011, la loi de bioéthique est revenue sur cette interdiction, en autorisant désormais la technique de vitrification pour les couples qui doivent faire face à des problèmes de stérilité. La naissance d’une petite Aya, née il y a quelques semaines à l’hôpital Robert-Debré à Paris après la congélation ultra-rapide des ovules non fécondés de sa maman, est donc une première qui apporte une grande bouffée d’espoir aux couples qui ont du mal à avoir un enfant et qui se lancent dans l’aventure de la procréation médicalement assistée. « L’enfant est né naturellement à 36 semaines », rapporte l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris. Il mesurait 48 cm et pesait 2,980 kg.

Vitrification : une technique plus efficace que la congélation

Par rapport à la congélation lente, la technique de vitrification est plus efficace car la vitesse de refroidissement est si rapide que l’eau contenue à l’intérieur de la cellule n’a pas le temps de se dégrader en cristaux de glace, ce qui ruinerait toute possibilité de fécondation de l’ovule.

La vitrification permet une augmentation considérable de la survie des embryons congelés qui restent intacts, et donc utilisables, une fois décongelés.

« La vitrification permet aujourd’hui de conserver des ovocytes frais non fécondés, et donne la possibilité de préserver la fertilité des patientes », souligne l’AP-HP. Elle apporte aussi un immense espoir aux femmes atteintes d’un cancer car elles pourront préserver leur fertilité et garder l’espoir d’une grossesse, même après un traitement aussi lourd qu’une chimiothérapie. « La perspective d’une grossesse après traitement qui leur était jusqu’alors bouchée est une formidable façon pour elles de s’accrocher à la vie », souligne le professeur Wolf, chef du service d’histologie-embryologie-biologie de la reproduction de l’hôpital Cochin, à Paris, qui a procédé à la vitrification des ovules de la maman d’Aya.

7 réflexions au sujet de « Vitrification des ovocytes »

  1. Je retiens donc grace à cet article qu’il y a un centre AMP à Cochin (AP-HP), et qu’il pratique la vitrification depuis le début de son arrivée en France. Pour information, la vitrification est aussi pratiquée, sur les embryons, à la Clinique de la Muette. Infos bien utiles pour les membres qui travaillent sur un questionnaire d’évaluation des centres! Merci!

    J'aime

    1. Je ne comprends pas trop ta question ? Ils vitrifient quand ils ont un don d’une donneuse sans receveuse ou comme dans mon cas si le traitement de la receveuse a foiré et que le transfert ne peut pas avoir lieu.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s