« Joyeux Noël, Felix ! « 

Boules de Noel5

Faut-il en rire, ou en pleurer ? A vous de voir.
Juste pour vous dire qu’on pense à VOUS, que chaque personne infertile pensent ou va penser aux autres personnes infertiles de son entourage, aux personnes infertiles croisées dans la salle d’attente du service d’AMP, aux personnes infertiles d’internet, aux personnes infertiles d’hier à celles de demain.
D’un coup vous ne serez plus seul-e-s autour de la dinde !
Il va y avoir une vague de pensées (oui, bon ok, les pensées, c’est bien beau, mais cela ne fait pas des bébés…), comme un clin d’œil rigolo, dans cette journée plus ou moins difficile pour les uns et les autre.
Alors quand vous regarderez le sapin, les boules du sapin, chez tonton Maurice ou chez Mamie Danielle, pensez à BAMP !
Nous on pense à vous !
#JeSuisInfertile #1couple6

10 réflexions au sujet de « « Joyeux Noël, Felix ! «  »

  1. c’est exactement « ça » … j’ai pensé à elles, à eux, à celle que je fus aussi avant d’avoir ce bonheur immense de devenir maman. Car si je n’ai rien oublié, j’ai des amies infertiles, pmettes; des amies infertiles qui sont sur le douloureux chemin du deuil de la maternité… c’est à chacune que j’ai pensé.

    J'aime

  2. Je lis cet article le 11 janvier 2016, mais il me fait bien sourire!! Merci, grand merci à vous BAMP d’être là pour nous qui sommes seules et si transparentes en famille à Noël, effectivement (toujours une soeur ou une cousine qui prend quasi toute la place avec ses trois marmots – charmants, au demeurant…, ou alors… un vide)! 3 ans d’essais concrêts. Et c’est le 1er noël où j’ai vraiment, vraiment les boules. Ai feu vert du spécialiste pour inséminations puis FIV, mais je me laisse bouffer par l’espoir que peut-être je vais tomber enceinte « en vrai », que je ne vais pas avoir à faire l’amour avec du sperme… Et ce corps qui rappelle toutes les étapes du cycle même quand par miracle on parvient à ne pas y penser… L’infertilité est une prison. Une prison. C’est le terme qui me vient naturellement à l’esprit depuis maintenant 2 ans environ.
    Merci Irouwen (si j’ai fait les bons raccordements, vous êtes la grande dame brune, jolie, digne et courageuse du documentaire « Quand l’enfant se fait attendre »… Vous m’avez plusieurs fois émue aux larmes – j’ai dû visionner ce documentaire au moins 15 fois sur you tube…)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s